© 2017 - Les films Awalé

« C’est pas mon papy, c’est mon papa » Documentaire 

Patrice a 60 ans. Du haut de ses 1m80 et de sa chevelure blanche, il accompagne Angelina, sa fille de 3 ans, à la crèche. Pour ce sexagénaire, au quotidien rythmée en grande partie  par Angelina, une aventure riche en bouleversements le reconnecte à son passé. Tout ce qu’il n’a pas pris le temps de faire avec Judicaël et Lola, ses premiers enfants

Au gré des interviews entremêlées par des scènes intimistes avec Angelina, Patrice s’interroge sur ce qu’est d’être père à 60 ans.


Et comme il finit par le dire : « C’est du bonheur mais aussi un gouffre d’angoisses.»

De toutes choses, les naissances sont fragiles et tendres  - Montaigne La révolution industrielle reste dans la mémoire collective comme une période de découvertes, d’innovations marquées par des personnages aussi ingénieux qu’inventifs. C’est la grande époque des brevets et des self-made-man.


Chez l’économiste John Kay ou l’ingénieur James Watt, ou avec les industriels tels Henry Ford ou Renault, nous trouvons le même désir d’apporter des réponses, des solutions adaptées aux conditions matérielles et humaines du moment.


Ces hommes et ces femmes, ces entrepreneurs, appartenaient à leur époque, leur audace en faisait partie : qu’en est-il deux siècles plus tard ?

«Entreprendre pour être debout » Documentaire  

 « Les cauris »

 Court Métrage fictionnel 

JOLY  est   une afro-européenne de 19 ans. En échec scolaire et révoltée contre tout ce qui l’entoure, elle traîne son désarroi.


Au hasard d’un matin, elle se retrouve embarquée malgré elle dans une partie de Cauris (divination à l’aide de coquillages) organisée par sa mère TINE et FATOU, l’ami d’enfance de celle-ci. Les Divinations vont se transformer en jeu de massacre où les rancœurs, les frustrations et les secrets enfouis de JOLY face à sa mère et son amie, toutes deux femmes noires immigrées, vont éclater au grand jour. Au terme de cette partie de Cauris, personne n’en sortira indemne.